Épisode 22

Épisode 22 : Trois questions sur la philanthropie à Rahim

Steve s’entretient avec Rahim Ladha, chef des communications et des activités philanthropiques à l’échelle mondiale de BentallGreenOak, au sujet de « BGO Inspired », un nouveau programme philanthropique multidimensionnel qui vise à encourager les employés à faire une différence positive dans leur collectivité.

Steve Peacher : Bonjour à tous et merci d’être parmi nous. Je m’appelle Steve Peacher et je suis président de Gestion SLC. Aujourd’hui, j’ai le plaisir d’accueillir Rahim Ladha qui est, notamment, le chef de l’équipe des activités philanthropiques de BentallGreenOak. Merci de prendre quelques minutes pour discuter avec nous, Rahim.

Rahim Ladha : Merci de m’avoir invité, Steve.

Steve Peacher : Je voulais parler du nouveau programme philanthropique de BentallGreenOak qui s’appelle « BGO Inspired ». En quoi consiste-t-il et d’où vient ce nom?

Rahim Ladha : Bien sûr. Vous savez, le fait d’œuvrer dans le secteur de l’immobilier nous permet d’avoir une idée concrète de la manière dont nos actifs interagissent directement avec les collectivités où ils se trouvent. Nous apprenons à très bien connaître nos voisins. Nous en venons à faire partie de cet écosystème de forces sociales et économiques qui révèlent rapidement où sont les réussites des sociétés et où se trouvent les vraies difficultés. Dans cet environnement, les employés de BGO sont amenés à vouloir faire une différence positive. C’est exactement cette énergie qui nous a inspirés à créer le programme et qui nous motive dans nos engagements. Notre désir de venir en aide aux collectivités en difficulté et d’offrir l’autonomisation là où les changements sont attendus depuis très longtemps découle de cette philosophie. Et c’est ainsi que le nom BGO Inspired est né.

Steve Peacher : Parlez-moi du programme en général. Qu’est-ce qui le caractérise? Comment sera-t-il mis en œuvre et comment fonctionnera-t-il dans l’avenir?

Rahim Ladha : Comme son nom l’indique, le programme puise son inspiration dans 4 sources. La première source d’inspiration, ce sont les employés. Le programme dépend du temps et des ressources financières que les employés consacrent à l’extérieur du travail pour faire une différence. Pour les soutenir, BGO a créé un programme de dons parallèles pour les employés qui font des dons à leur organisme de bienfaisance enregistré préféré. Pour ceux qui siègent au conseil d’administration d’un organisme sans but lucratif, BGO a créé un fonds distinct qui leur permet de recevoir une somme maximale de 1 000 $ à verser au profit d’une initiative sociale à laquelle ils participent. La deuxième source d’inspiration, c’est le comité Diversité, équité et inclusion de BGO. Grâce à la mission de justice sociale de BGO en matière d’équité, de diversité et d’inclusion, nous offrons un soutien financier aux organisations qui sont à l’avant-garde du changement. Dans le cadre du programme BGO Inspired, les groupes d’alliance des employés de BGO, qui comprennent la Black Professionals Alliance, le réseau asiatique de la Fierté BGO et le Women’s Leadership Council, peuvent verser des fonds à des organismes de leur choix qui viennent en aide aux victimes de racisme, de préjugés et d’intolérance, tout en offrant un soutien financier à des groupes qui favorisent le progrès dans ces domaines. La troisième source d’inspiration, ce sont les collectivités. Nous allouons des fonds à nos bureaux partout dans le monde pour les aider à établir des relations durables avec des organismes de bienfaisance locaux qui viennent en aide aux collectivités les plus démunies. Finalement, la quatrième source d’inspiration, ce sont les organismes mondiaux avec lesquels nous travaillons, comme Habitat for Humanity et One Tree Planted. Grâce à ces partenariats à l’échelle mondiale, nous unissons nos forces dans la poursuite d’un objectif commun et créons des occasions d’engagement intéressantes pour nos employés.

Steve Peacher : C’est vraiment un programme multidimensionnel. Vous faites affaire avec beaucoup d’entités différentes qui ont des liens avec vos employés. En ce qui concerne les résultats, vous connaissez les jalons importants. Quels sont les résultats que vous voulez atteindre dans l’avenir grâce à toutes ces initiatives lancées sur le marché?

Rahim Ladha : Nous voulons surtout que le programme BGO Inspired nous aide à renforcer nos valeurs au sein de l’entreprise. Nous ne ménagerons aucun effort pour veiller à ce que nos employés développent un intérêt marqué pour nos activités philanthropiques. Nous veillons aussi à ce qu'elles soient à l'image de l'expérience de travail à BGO. J’espère aussi que le programme incitera les gens et les équipes à mettre en œuvre des initiatives à l’échelle de l’entreprise pour que les employés deviennent des représentants et des leaders du programme. Nous voyons déjà des signes avant-coureurs de la façon dont un programme d’entreprise qui puise son inspiration de différentes sources peut devenir plus important que la somme de ses parties. Finalement, nous nous efforcerons de créer des occasions d’engagement pour les employés. Il y a beaucoup d’avantages à faire du bénévolat; rien n’est plus rassembleur et gratifiant que de travailler avec ses collègues pour une bonne cause.

Steve Peacher : Eh bien! Je sens dans vos réponses et votre ton que ce programme vous enthousiasme et vous motive beaucoup; c’est beau à voir. J’aimerais terminer sur une question plus personnelle. Si vous pouviez choisir un superpouvoir qui vous permettrait d’améliorer la société et qui aurait le plus d’impact, quel serait-il?

Rahim Ladha : J’adore cette question! Mais elle n’est pas facile. Vous avez raison, Steve, je suis très emballé par ce programme. C’est probablement le meilleur côté de mon travail. Si je devais choisir un superpouvoir, il ne serait pas nécessairement tape-à-l’œil. J’aimerais, d’un coup de baguette magique, pouvoir offrir instantanément des occasions d’apprentissage qui changent une vie ainsi qu’une éducation de haute qualité à des collectivités défavorisées. J’ai pu constater à quel point un accès à l’éducation peut avoir un impact immédiat sur les collectivités et entraîner des revers de fortune pour les générations, tout en ouvrant des portes vers un avenir meilleur. C’est donc le superpouvoir que je choisirais. Et si je pouvais en avoir un autre, je ferais disparaître définitivement la Covid.

Steve Peacher : Je suis tout à fait d’accord avec vous. Une bonne éducation n’est pas la panacée, mais je crois en effet qu’il est primordial d’offrir d’excellentes occasions d’apprentissage à toutes les personnes dans le monde, surtout aux plus démunies, pour qu’elles aient la chance d’avoir une vie meilleure. Voilà! Merci, Rahim, d’avoir pris le temps de nous parler du programme BGO Inspired. C’est un programme fantastique et je suis certain que nos auditeurs ont aimé en savoir plus à son sujet. Merci à tous d’avoir été à l’écoute de cet épisode de « Trois en cinq ».

Rahim Ladha : Merci, Steve.

Ce balado est destiné uniquement aux investisseurs institutionnels. Les renseignements fournis dans ce balado ne doivent en aucun cas tenir lieu de conseils particuliers d’ordre financier, fiscal, juridique ou comptable ni en matière d’assurance et de placement. Ils ne doivent pas être considérés comme une source d’information à cet égard et ne constituent pas une offre d’achat ou de vente de valeurs mobilières, ni de services d’assurance ou de placement. Les investisseurs devraient obtenir l’avis d’un conseiller professionnel avant de prendre une décision en fonction des renseignements fournis dans ce balado. Ce balado peut contenir des renseignements ou des énoncés qui tiennent compte d’attentes ou de prévisions liées à des événements futurs. Les énoncés prospectifs sont de nature spéculative et peuvent faire l’objet de risques, d’incertitudes et d’hypothèses qui pourraient différer de façon importante des énoncés. Par conséquent, n’accordez pas de confiance excessive à ces énoncés prospectifs. Toutes les opinions et tous les commentaires formulés sont susceptibles de changer sans préavis et sont présentés de bonne foi sans responsabilité légale.